Marc Baumgartner Ultra-Trailer 1968 Vallée de Joux

Trailer Marc Baumgartner 1968
Vallée de Joux

English version
English version
Deutsche Version
Deutsche Version
Versione italiana
Versione italiana
versión en español
versión en español

Mon ressenti sur la situation:

Le comité Swisspeaks travaille d’arrache-pied pour finaliser cet exceptionnel projet, mais cette année est aussi exceptionnelle et ils font face à de nombreux défis :
1) Les associations écologistes :
qui depuis cette année exigent l’application stricte (sans dérogations possible) de la règlementation des « Zones de protection de la faune », d’où pour nous l’obligation de traverser la 1ere zone de jour au dessus d’Ovronnaz et pour les autres zones ils doivent faire des changements de parcours (déjà intégrées dans le parcours qui vous a été présenté) qui les évite. Pour les autres distances, tous les changements n’ont pas encore été annoncés. Ce qui engendre des problèmes logistiques et d’organisation qui n’étaient pas prévus, même si maintenant les nouveaux parcours sont acceptés par ces associations et le canton du Valais. Tout doit être retravaillé, contrôlé sur le terrain et communiqué.
2) La météo :
Durant l’hiver, il y a eu un enneigement largement au-dessus de la moyenne au-dessus de 2000m. Et c’est encore compliqué actuellement.
Le week-end dernier, j’étais en repérages au col de la gollette (2470m). Il y avait encore d’énormes névés dans des pentes raides juste avant le sommet, idem dans la descente qui heureusement n’était pas aussi pentue.
Ces dernières semaines, le valais à vécu des inondations et des éboulements exceptionnellement violent. Dans les régions de Lourtier (coupée du reste du monde durant quelques jours) et Eisten (une victime retrouvée ensevelie un peu plus haut à Saas-Grund), plusieurs familles ont du être déplacées. Globalement il y a des problèmes un peu partout dans le canton (l’état d’alerte a été levée le 10/07/24) et lors d’autres repérage, je me suis rendu compte que la priorité des valaisans n’était pas encore d’aménager les chemins pédestres, même si il y a déjà beaucoup de tronçons qui sont déjà prêts, d’autres sont encore sous les débits, rempli de branches ou pas encore fauché.

Notre aventure 660:

Du coup, je comprends parfaitement que le comité de bénévoles Swisspeaks placent ses priorités pour revoir et finaliser l’organisation de la 360 et des autres distances, avant de finaliser notre 660 qui au final ne sera pas chronométrée sur la 1ère partie et où l’on devra avancer en semi-autonomie.

Pour nous le voyage jusqu’à Oberwald sera une aventure… Des ravitaillement sont prévu « au pire » tous les 30km,  et pour l’eau il y a passablement d’endroit avec des fontaines… où l’on pourra recharger les gourdes. 
Gestion des tronçons :
Pour info, la 1ère partie, jusqu’au passage de la zone au dessus d’Ovronnaz 96km (que nous devront traverser de jour) devra être accomplie au rythme des plus lents, soit au mieux 2,95km/h de moyenne, pour respecter cette condition (passage possible à partir de mercredi 5h du matin environ).
En suite, il restera un peu plus de 190km avec env. 12’500m D+ jusqu’à Fiesch à faire si possible en 3 jours et demi (84h max.) pour profiter d’un bon repos a Fiesch (entre 6h et 8h). Après, il restera 35km avec a peine plus de 2’100m D+ pour se rendre au départ de la 360.

Et c’est là que tout commence, dimanche 1er septembre 10h du matin… avec environ 350 autres aventuriers. 

Une 360 organisée comme nous avons l’habitude avec des ravitaillements gastronomiques, un balisage efficace du parcours et des bases de vies confortables…

Même si j’ai été un virulent partisans pour chronométrer la 1ère partie de notre 660, aujourd’hui, dans les conditions actuelles, je pense que c’est une bonne chose qu’on aborde ce voyage en direction d’Oberwald, d’une manière beaucoup plus décontractée…
Et même dans ces conditions, la Swisspeaks restera la Swisspeaks avec des montées et des descentes interminables… Des paysages à couper le souffle et j’espère… un esprit de bienveillance, de fair-play et d’amitié qui va nous accompagner tout du long de cette exceptionnelle aventure.

Ci-dessous, l’état du projet avec les toutes dernières informations que nous avons reçues, concernant les points d’assistances possible, les ravitaillements et les refuges partenaires… Etapes par étapes avec . gpx téléchargeable via trace de trail.

J’espère que cela vous permettra de faire les repérages et d’organiser au mieux votre aventure même si des changement sont toujours possibles. Et que seules les informations officielles font foi pour la compétition.

Pour le retour, veuillez vous référer aux informations pour la 360 sur le site Internet Swisspeaks : https://swisspeaks.ch/360k/

MERCI.

À près de 2 mois du départ de la 660, voilà des nouvelles du parcours, des bases de vie et des points de ravitaillement qui vous seront proposés.

La première partie jusqu’à Fiesch nous intéresse ici. Vous recevrez prochainement des informations, en même temps que les coureurs de la 360, pour ce qui concerne la deuxième partie de la course.

https://swisspeaks.ch/660k/

Notez que le parcours sur le site web a été actualisé et semble désormais très proche de la version définitive. Important : la zone en rose qui se trouve après la première base de vie (Ovronnaz) ne pourra être traversée que de jour. C’est une zone de protection intégrale de la faune et de son biotope et c’est la raison à cette nouvelle contrainte qui nous est imposée. La base de vie d’Ovronnaz vous accueillera bien-sûr en conséquence.

Il manque encore beaucoup d’informations sur les lieux de repos et de ravitaillement qui vous seront proposés tout au long du parcours. Nous y travaillons activement. Nous serons à même de vous faire parvenir ces informations dans 2 semaines environs avec, cette fois, toutes les informations détaillées sur la course.

Il reste encore passablement de neige dans certaines zones et nous vous recommandons de patienter encore pour les reconnaissances sur les parties les plus élevées des parcours.

Nous vous remercions pour votre confiance et nous réjouissons de vous accueillir pour une aventure inoubliable.

Pour le comité du SwissPeaks Trail

Julien V.

Directeur de course SPT

Prenez soin de vous :

Cette année, étant donné qu’il y a beaucoup de neige en altitude à partir de 2’000m. Je me permet de partager cette réflexion sur Facebook  afin de vous inviter à être prudent, notamment lors de vos éventuels repérage.

L’organisateur, nous a concocté un joli parcours, parfois exigeant avec des cols de très haute montagne.

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Fichier EXCEL avec tous les dénivelés et temps de passages, pour la 1ère partie. Doit encore être modifié avec les nouvelles données de la seconde partie.

Téléchargeable et adaptable à vos allures (modifier uniquement les colonnes V+ et V-): Swisspeaks Trail 660 analyse complète, version provisoire juin 2024.xlsx

Prenez note que le parcours ci-dessous est toujours provisoire, l’organisateur est encore entrain de faire quelques adaptations et corrections (il peut le faire jusqu’à la veille du départ, en fonction de la météo et de ses impératifs). Même si globalement, les gros changements ne sont plus d’actualité. J’ai par exemple constaté que :

  • Sur le site Swisspeaks 660 la montée depuis Ovronnaz, ne passe plus par la cabane Rambert !
  • Entre Torgon et la Pointe de Bellevue, il y a également quelques adaptations en cours.
  • Et j’ai soumis une adaptation possible juste au dessus d’Albinen.

Si tout va bien et que la météo ne nous joue pas de mauvais tours (pour info : le Valais sort tout juste d’importantes inondations notamment dans la vallée d’Oberwald et au dessus d’Eisten). Une mise à jour et des informations complètes devraient être donnés d’ici 15 jours (message reçu dans la matinée du 2 juillet 2024)

Encouragements : 

L’organisateur vous souhaite de bons entrainements pendant qu’ils travaillent d’arrache-pied à ouvrir la nouvelle route sur le côté nord du Valais. 

Ils nous demande de leur faire confiance, le parcours sera à la hauteur de ce qu’ils ont l’habitude d’organiser et … c’est mon avis personnel :  

  • J’imagine que l’intendance le sera également. 

Si certains d’entre vous n’ont pas cette confiance, ils peuvent encore demander le remboursement de la finance d’inscription, avant que le parcours définitif ne soit dévoilé. 

Lieux de repos entre les bases de vie : 

Sur la 1ère partie, jusqu’à Fiesch. 

Un soucis pour l’organisateur semble être la place disponible dans les refuges pour dormir (en cohabitation avec les autres clients). L’idéal serait que l’on puisse se répartir dans les différents refuges proposés pour ne pas arriver en surcapacité. Il devrait y avoir suffisamment de refuges à disposition, même parfois pas très éloigné l’un de l’autre. 

Pensez-vous qu’il soit possible de téléphoner pour réserver la couchette avant notre arrivée ?  

Nous les coureurs du comité avons proposé d’essayer de mettre en place un système d’information dynamique avec le nombre de concurrents « en course » entre deux refuges et la capacité des couchettes disponibles dans le refuge suivant. 

C’est peut-être un peu compliqué. Cela sera-t-il suffisamment fiable ?

Avez-vous des idées, ou des propositions ?  

Personnellement, j’estime que si le temps est beau, je peux facilement trouver des endroits sur le bord du chemin pour dormir.  

En fonction de la chaleur, je ne sais pas encore si je vais privilégier le repos durant la nuit ou le jour, il ne m’est pas évident de téléphoner pour réserver « à l’avance ». En cours de parcours quelques heures avant… peut-être… cela en fonction de la fatigue associé à l’avance ou du retard accumulé. 

Par contre, si les conditions météo sont difficiles, il sera important qu’on puisse nous garantir une place dans un refuge. 

L’organisateur estime qu’en cas de mauvais temps les refuges auront des annulations de réservations ce qui devrait augmenter les places disponibles pour nous. Mais si on arrive à 50 pour dormir dans un refuge de 30 places ça risque quand même d’être compliqué ! 

Qu’en est-il pour vous ? 

Pensez-vous dormir la 1ère nuit de lundi à mardi ? 

Veuillez utiliser le canal de discussion mis en place par l’organisateur pour répondre, ainsi nous aurons des réponses centralisées à un endroit. MERCI :  

https://swisspeaks.ch/forums/forum/swisspeaks-660-2024-athlets/  

Bases de vies : 

Dans tous les cas, les bases de vies de la première partie proposeront les mêmes services : massage & podologue que celles sur la 360, tout en nous offrant la possibilité de dormir. 

Roadbook : 

La 1ère version du Roadbook est sortie

en français https://swisspeaks.ch/files/rdbk_fr.pdf

et anglais https://swisspeaks.ch/files/rdbk_en.pdf

Attention, le parcours 360 ​​change après Finhaut, qui n’est plus une base de vie. Il faut aller jusqu’à Salvan pour un lit et une douche. Aucune autre langue n’est publiée (pour des raisons de mise en page). Et il faudra encore attendre début mai pour l’info 660, voire un peu plus tard pour le tracé définitif…

En attendant les Parcours définitifs : 

J’ai calculé une estimation pour aborder la transition entre Fiesch et le redépart de la 360 : 

Selon la barrière horaires prévue pour Fiesch à 22h le samedi, compte tenu d’un départ a 21h du Bouvret. 

Bouvret-Fiesch env. 270km / 121h = env. 2.25km/h 

Mais l’objectif est d’adopter une allure de 2.34km/h pour mettre 115h30 et arriver à 

16h30 au plus tard. 

Dans ce cas, je conseil de repartir immédiatement ce qui oblige déjà à adopter une allure de 2,63 jusqu’à Eisten soit env. 150km/57h afin de franchir la barrière horaire prévue mardi matin à 1h30. C’est un compromis pour garantir une certaine continuité et régularité des barrières horaires. Cela paraît réaliste du moment que le parcours est balisé. 

A noter qu’il faudra également garder ce rythme pour franchir les barrières horaires suivantes jusqu’à la Grande-Dixance. Ensuite il devrait y avoir un peu plus de marge… 

En comparaison avec la 360 

Oberwald-Bouvret 365km / 156h = env 2.34km/h 

En principe, sans problèmes particuliers, nous devrions tous être capable d’avoir un rythme moyen supérieur au minimum prévu pour la 360. Ça sera en tous les cas l’objectif… (idéalement au minimum 2,63km/h) Pour être finisher de cette 660, ce que je nous souhaites. Profitons de bien nous entraîner.

Courage à vous, et bonne préparation. 

Nous voilà enfin avec quelques nouvelles et une offre de logement pour “avant” et “après” la 660.

3 points sont présentés ci-dessous :

  • état d’avancement de l’affinage du concept
  • hébergement avant et après la course
  • forum dédié

Etat d’avancement de l’affinage du concept

  • Comme énoncé auparavant, le concept est en cours d’affinement et cela se passe globalement bien. Nous n’allons pour l’instant pas faire de résumé d’où nous en sommes, cela prendrait inutilement du temps et serait dans tous les cas sujet à être modifié dans le futur, cela paraît donc inutile et nous préférons mettre du temps et de l’énergie pour l’organisation de la course dans ses moindres détails.

Je tiens à saluer le super travail très constructif qui est fait par les coureurs membres du comité “SwissPeaks-coureurs de la 660”. Merci à eux !

Dans les grandes lignes, quelques points qui sont arrêtés :

  • départ lundi soir 26 août, 21h, lieu d’arrivée de la 360
  • pas de Chronométrage jusqu’à Fiesch ou Oberwald (non négociable, raisons médicales et autorisations de course
  • ravitaillement à Troistorrents (km 44 – possibilité de dormir), Collonges (km 68 – possibilité de dormir), Haut-D’Arbignon (km 75), cabane des Violettes (km 147 – possibilité de dormir)
  • bases de vie avec sac suiveur à Ovronnaz (km 88) et St German (km 210)
  • notez que tous ces points vous donneront la possibilité de repartir avec un lunch-bag
  • regroupement à Fiesch en pension complète, “re-départ” pour prendre finalement le départ avec les coureurs de la 360 le dimanche matin à 10h
  • ravitaillement chaud et complet à Oberwald
  • pas de Barrières horaires pour vous sur la partie “360” jusqu’à Eisten
  • votre sac suiveur vous suit aux bases de vie + Fiesch + Oberwald
  • votre valise vous suit à Fiesch puis retour au Bouveret
  • tout est bien entendu compris dans la finance d’inscription (si cela devait encore être précisé)

Hébergement avant et après la course

Très grande qualité, parking privé sûr gratuit et transfert gratuit vs parking à environs 70 CHF au Bouveret.

Voilà la proposition de notre partenaire “Alp-art hotel” :

Utilisation Single : 120 CHF/jour/pp

Utilisation double : 90 CHF/jour/pp

Utilisation triple : 75 CHF/jour/pp

(Prix hors taxe de séjour : 1.70 CHF/jour/pp)

Restauration :

Petit-déjeuner : 15 CHF /jour/pp

Repas du soir : 60 CHF /jour/pp

Offert : Parking + bagagerie pour toute la durée du SwissPeaks Trail

 Dates : du 25 août au 09 septembre (check-out le 10/09)

Offre et disponibilités assurée jusqu’au 15 janvier 2024 pour un séjour minimum de deux nuits – dates à choix.  

Réservations : 

www.alparthotel.ch 

code SWISSPEAKS24 – Les tarifs seront ajustés en fonction de l’occupation.

Merci de noter que l’intégralité des réservations sont gérées par l’hôtel lui-même et non par SwissPeaks !

Forum dédié

Beaucoup de discussions ont été déjà faites sur le groupe Facebook 660 et un gros travail, comme souligné précédemment, par le comité “SwissPeaks-coureurs de la 360”. Mais il y a encore beaucoup de place pour la discussion et pour avoir un endroit neutre et gratuit (non modéré, merci pour votre respect) pour échanger ou chacun peut se connecter facilement, nous avons mis en place un forum – qui est strictement réservé aux coureurs de la 660 – sur le site SwissPeaks. Vous pouvez venir y poser vos questions. Toutes sont traitées par le comité et permettent de créer un concept qui vous satisfera au mieux.

Voilà le lien de connexion : https://swisspeaks.ch/forums/forum/swisspeaks-660-2024-athlets/

Pour vous connecter : 

  • Votre “identifiant” est : la première lettre de votre prénom suivi de votre nom (seulement le premier s’il y en a plusieurs). Exemple pour Patrick Dufour Laporte: pdufour
  • Votre mot de passe est le même mot de passe que celui utilisé pour la plateforme d’inscription, il vous est rappelé ci-dessous.

Merci d’être simple et concis dans vos demandes afin de limiter le travail des coureurs qui doivent également préparer leur course !

Notez que l’équipe SwissPeaks n’est pas disponible ni n’interviendra sur ce forum, pour des raisons évidentes.

Merci à tous pour votre confiance et à bientôt avec les parcours définitifs et les points de ravitaillement !

Julien V.

Directeur de course SPT

Chronomètrage de la 1ère partie : 

Malgré différentes propositions et options pour étendre le chronométrage sur la 1ère partie de l’épreuve (notamment pour l’élite), l’organisateur n’entre pas en matière. Peut-être que les pistes proposées seront adaptées et utilisées dans un avenir plus ou moins lointain, si l’épreuve perdure. Ce que nous souhaitons. Je vous explique volontiers les propositions et options (il s’agissait d’un règlement identique pour tous les concurrents) le 26 août au départ du Bouveret. 

Regroupement des concurrents sur la base de vie de Fiesch : 

Un regroupement des concurrents dans la base de vie de Fiesch nous est également imposé.  

Re départ de Fiesch et début de l’épreuve chronométrée depuis Oberwald idem 360 : 

Finalement nous nous orientons vers un départ chronométré simultané avec la 360 depuis Oberwald (360 km). Depuis Fiesch, chacun se rendra à Oberwald selon son rythme en suivant le parcours proposé. Un copieux ravitaillement et le sac suiveur seront présents à Oberwald, mais l’endroit n’est pas adapté pour dormir. 

Le comité élu penche également vers cette option pour les raisons suivantes :  

  • Le départ en catimini à 2h du matin, ne nous paraît pas sexy, alors qu’à Obervald, nous profitons de l’ambiance et de l’infrastructure du départ de la 360. 
  • Le déplacement, sans stress, entre Fieschet Oberwald est l’occasion de créer un état d’esprit et une appartenance à la même famille avant le départ de la 360. L’occasion de fraterniser, faire connaissance et se préparer psychologiquement pour la suite…  
  • En cas de départ depuis Fiesch, les plus rapides passeront à Oberwaldavant le départ de la 360, alors que les plus lents seront bien plus tard, au mieux pendant le démontage, alors que les spectateurs sont partis.  
  • L’occasion de retrouver des connaissances inscrites sur la 360. 
  • La possibilité d’un temps de référence sur la 360. 
  • Il correspond à la 1ère présentation qui nous a été faite sur Facebook le 10 septembre 2023.

Un Forum (https://swisspeaks.ch/forums/) pour vous permettre de donner votre avis a été créer. Une communication vous sera envoyée prochainement par l’organisateur. 

Barrières horaires sur la 360 entre Oberwald et Fiesch : 

Concernant les premières barrières horaires sur la 360, nous avons la garantie d’une adaptation pour les concurrents de la 660 jusqu’à Eisten. Nous travaillons en bonne collaboration avec l’organisateur pour supprimer ou adapter les barrières horaires de la 360 pour que le plus grand nombre d’entre nous puisse atteindre Eisten

Parcours définitif : 

Le parcours définitif n’est pas encore connu, des refuges et restaurants d’alpages (qu’il n’est pas possible de contacter durant la période hivernale) doivent encore donner des réponses. L’objectif est de ne pas avoir une portion de plus de 30km sans ravitaillement.   

La deadline pour nous communiquer les parcours définitifs avec les lieux de ravitaillements est fixée début juin. 

Sac personnel : 

Pour les concurrents de la 660, un sac personnel sera acheminé du Bouvret à la Base de vie de Fiesch. Il permettra de compléter et/ou réaménager le sac officiel de 50l qui, lui, suit dans chaque base de vie : 

Pour la 1ère partie : Ovronnaz – St-Germain – Fiesch – Oberwald 

Pour la seconde partie : Fiesch – Eisten – Grimentz – Gde-Dixence – Finhaut – Morgin – Le Bouveret. 

Il retournera au Bouveret avant le départ d’Oberwald et ne sera plus disponible pour le second passage à Fiesch. 

Assistance personnelle : 

Comme sur la 360, l’assistance personnelle devrait être autorisée uniquement aux alentours des zones de ravitaillement officielles et des bases de vie. Bien évidement avec respect réciproque du personnel et des infrastructures qui nous accueille. Ces points sont essentiels pour permettre aux organisateurs d’envisager une seconde édition de la 660. (Note personnel : les régions traversées, en dehors de la zone Crans-Montana, sont un peu moins touristique que le reste du parcours, il est par conséquent primordial que l’organisateur puisse compter sur les infrastructures et l’accueil dans la durée. A nous d’y faire bonne impression et de laisser une image positive de notre passage. Merci) 

Parcours de remplacement : 

En cas de mauvais temps, des parcours de remplacements sont prévus, ils devraient être communiqués avant le départ de la course, comme cela se fait au torX. Afin que vous puissiez les télécharger dans vos GPS. L’activation sera communiquée « au plus tôt », en cas de nécessité et si possible aux points de ravitaillements. 

Parking au Bouveret : 

Il pourrait y avoir une solution gratuite à Collombey si on prend le logement avant et après proposé par l’organisation. C’est un point qui sera encore traité lors des prochaines séances. 

Changement de distance : 

Pour autant que cela reste l’exception, si un concurrent 660 à un problème non physique et qu’il ne se sent plus de faire l’entier du parcours, il pourrait se rendre au départ d’une épreuve plus courte sous sa propre responsabilité et serait classé sur la distance en question s’il termine l’épreuve.  

J’utilise toujours le conditionnel, car seules les communications officielles de l’organisateur font fois. Je m’applique également pour les traductions, mais elles sont générées avec des traducteurs automatiques. Merci pour votre compréhension et tolérance. Je reste disponible si vous avez des questions et/ou remarques.

Merci 🙏 pour votre incroyable soutien. 

Je me réjouis de travailler avec mes collègues du comité, Luca Papi et Albert Meige, pour finaliser ce projet extraordinaire. 

Cela doit être une 1ère mondiale dans le milieu du trail, ou les participants déjà sélectionnés finalisent ensemble le concept et le règlement de l’épreuve avec les organisateurs.  

Je trouve cela très intéressant et… maintenant que le travail commence 😅. 

Avec mes collègues, s’agira de présenter et représenter au mieux la diversité des avis et propositions que vous nous avez soumis afin de trouver le chemin optimum pour cette Swisspeaks 660k. 

Au plaisir de revenir vers vous prochainement, pour la suite de l’aventure… 

 Objectifs :

1)    Répondre à l’attente des concurrents qui souhaitent un chrono sur l’ensemble du parcours, sans négliger ceux qui ne sont pas intéressé par l’esprit de compétition.

 

2)    Garder l’idée d’un regroupement des concurrents sur la base de vie de Fiesch et minimiser les heures de présences pour les organisateurs.

 

3)    Donner une image spectaculaire de l’événement 660, qui serait au minimum une 360km + 250km.

  

La proposition :

Tronçon le Bouveret – Fiesch (env. 250km). Comme prévu en semi-autonomie, sans balisage, mais avec un chronomètrage du temps de course.

La Base de vie de Fiesch, est utilisées comme lieu de vie et de regroupement (entre jeudi et dimanche matin) pour l’ensemble des concurrents de la 660. Une fois arrivé le temps est neutralisé.

A la place d’un nouveau départ à Fiesch, les concurrents doivent « juste » rejoindre Oberwald pour être présent au départ de la 360 (sans chronométrage de ce tronçon). Chacun est libre du départ de Fiesch, (env. 50km) selon son propre horaire, mais doit suivre le parcours proposé et se rendre à pieds jusqu’à Oberwald où il y a un ravitaillement VIP 660 avec quelque chose a manger et une zone pour se reposer « un peu » avant le départ de la 360. 

Pour aider les plus lents de la 660 à passer les premières barrières horaires de la 360, le retard qu’ils auront accumulé sur la 1ère partie et converti en bonus horaire pour le second départ d’Oberwald.

Le meilleur temps de la 1ère partie ( le Bouveret – Fiesch) part obligatoirement en même temps que les concurrents de la 360.

Tous les autres peuvent faire valoir un bonus proportionnel (à définir) au retard accumulé sur cette 1ère partie. Ce qui leur permet de partir avec un peu d’avance par rapport au départ officiel de la 360. Bien sûre le temps effectif est comptabilisé au moment du départ réel d’Oberwald.

Ce bonus serait facultatif. Il permet uniquement de prendre un peu d’avance sur les premières barrières horaire de la 360. Ceux qui l’utilisent ne pourront plus prétendre à un classement « Scratch » avec les concurrents de la 360.

Le tronçon Oberwald – Le Bouveret est complètement idem à la 360

Techniquement :

Il faut chronométrer la 1ère partie (Le Bouveret – Fiesch). Établir un classement avec les retards converti en bonus.

Prévoir une barrière horaire à Fiesch qui permette au dernier arrivé de rejoindre Oberwald selon l’horaire de son nouveau départ possible d’Oberwald.

A Oberwald il y a un chef des départs pour la 660 (bénévole de l’organisation) avec un listing des horaires possible pour chaque concurrent (établi en fonction du classement de la 1ère partie). Tous les trailers qui souhaitent profiter de leur bonus ont l’obligation de passer vers lui avant leur départ d’Oberwald. L’heure de départ effective est notée puis ajoutée au temps de la seconde partie. Les autres prennent le départ normal de la 360 et acceptent les barrières horaires prévues pour la 360.

Sur le plan organisationnel, l’opération est réaliste, elle est évolutive, elle est peu gourmande en ressources humaines et pas très différente de la 1ère proposition faite par les organisateurs (Fichier .pdf en 5 langues)

Les avantages :

Les élites pourraient jouer sur deux tableaux 660 et 360.

Les autres concurrents, pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs objectifs et de leurs points forts.

Soit : aller vite sur la 1ère partie et obtenir plus de temps de repos à Fiesch ou arriver « just in time » et « être chaud » au départ du tracé de la 360.

Profiter de leur bonus ou essayer de faire aussi un temps et un classement sur la 360.

Les plus lents n’ont pas de pression sur la 1ère partie, en dehors des barrières horaires, car leur retard se transforme en bonus pour les premières barrières horaires de la 360.

Pour tous, et pour l’image de la course il y aura un temps total (250km + 390km) en relation avec une épreuve hors norme de plus de 600km.

Pour le live TV, il y aura une course dans la course avec des participants de la 660 qui évoluent et jouent aussi un classement sur 360km.

Apparté :

Merci d’avoir pris connaissance de cette proposition, je reste à disposition pour en discuter, la faire évoluer… si elle vous semble intéressante et porteuse de plus-value.

Je me porte volontiers candidat pour représenter les athlètes et mettre mes compétences à disposition du comité d’organisation de la Swisspeaks 660.

 

Mes compétences.

Membre du comité et responsable des infrastructures et du stade d’arrivée des jeux olympique de la jeunesse 2020 au Brassus, pour le ski nordique. Je suis actuellement, directeur d’une petite entreprise de micromécanique qui conçoit des étampes et produit des pièces pour l’horlogerie.

Relativement nouveau dans le milieu de l’ultra-trail, j’ai une page Internet, pas très professionnelle, mais utile pour mes besoins personnels, avec un résumé de mon parcours (https://b0m.ch/my-life/) et une feuille Excel qui me permet d’élaborer facilement des plans de marches (onedrive.live.com).

Je ne manque pas d’idée lorsqu’il s’agit d’organisation et comme vous tous je suis très impatients de prendre part à cette déjà mythique épreuve. J’espère obtenir votre soutient et vous représenter au sein du comité d’organisation de cette Swisspeaks 660, 1ère édition 2024. MERCI.